Paris retourne à l’état sauvage.

 

J’ai profité des quelques jours pendant lesquels le fleuve a retrouvé sa liberté pour plonger dans l’eau la Seine et photographier Paris à l’état sauvage.

Paris était devenue « Venise sur Seine », une cité lacustre. Les berges et les quais se sont transformés en mangrove pour le plus grand plaisir des canards et des Cygnes. En retrouvant son lit naturel, la Seine a fait de Paris un lieu surréaliste et imaginaire.

Continuer la lecture de Paris retourne à l’état sauvage.